Fuselage

Début octobre 2016, je m’attaque au fuselage…très intéressant et long…

Le jeu est d’assembler des couples avec des baguettes en pin d’Orégon appelées lisses:

fuselage-tfr

Je commence par la cloison pare feu, celle qui se trouve juste derrière le moteur, c’est du contreplaqué de bonne qualité, avec de la mousse rigide dans les évidements:

Découpe de la surépaisseur de mousse, et cloison prête pour le plaquage en CTP 2 mm:

Collage du CTP sur les 2 faces, et cloison pare feu terminée:

Préparation des tasseaux pour les autres cadres, et test de flexion pour un nouveau « madrier », casse à environ 70 kg pour une section de 19 x 19, longueur 60:

Avec des morceaux de CTP 18 mm, du CTP 2 mm, et des tasseaux, je vais fabriquer les autres cadres (C2, C3, C4…):

Cadre C1 en collage:

dsc_0192

Je n’ai pas beaucoup avancé sur le chantier en novembre, à cause des feuilles à ramasser dans le jardin, entre autre…  🙁
Mais le bilan en heures de l’année sera meilleur que celui de l’année dernière !

cadres C4, C5 et C6:
(le bord d’une table me donne un bel angle droit, il ne reste plus qu’à porter les mesures largeur et hauteur au crayon sur la table, et on peut coller…)

petite pose aussi pour Noël, et emprunt des moules pour les composites (voir chapitre composites)

c’est début avril (2017), revenons à nos moutons…voici un petit problème d’engineering (coïncidence des coins des cadres de la queue du fuselage…), résolu ensuite.

les cadres de la queue, C7, C8, C9:

Tous les cadres, de la pare feu à C10:

Préparation du bâti pour l’assemblage du fuselage, j’utilise la diagonale du garage, pas très drôle, mais pas le choix…:

Et premiers positionnements des cadres, en vue d’ajustements et pose des lisses…on commence à voir les volumes…(ce sera plus évident avec les lisses) :

Mise en place des butées de lisses principales, en s’aidant des dimensions des cadres :

Mise en forme et collage d’une lisse principale (3 sections de 10 x 30):

Présentation des faux longerons avec C2 / C3 avant perçage (avec C2  / C3 un peu inclinés: ce sera le calage de l’aile par rapport à l’axe longitudinal de l’avion). Les faux longerons ont été fabriqués pendant la fabrication des ailes et longerons, pour avoir exactement l’entraxe des trous des fixations des ailes:

Perçage du cadre C2 avec les faux longerons, et ensuite perçage de C3 :

Lisses déjà collées (lamellé collé 30×30) posées et fixées au bâti (avec scotch pour parer à la colle qui déborde…), et collage des cadres sur les lisses. A noter que j’utilise un beau fil à plomb, très efficace pour ce genre de collage :

Montage à blanc des lisses 18×18, et collage sur les cadres:

Structure terminée, c’est une sorte de barque, construite à l’envers,
et à venir, le ctp en peau extérieure…

Premier collage du ctp (1.6  ou  2.0  ou  2.5 mm):

Avant de coller, il faut limer, rapper, poncer…et voici les résultats:

Mise en place du ctp du dessous (le fuselage est à l’envers…):

Fuselage retourné:

Mise sur le coté pour pouvoir finir les congés de colle inaccessibles…:

Fabrication des cintres C1 et C6 en lamellé-collé (5 à 6 bandes de 3mm d’épaisseur collées ensemble):

Montage et collage des cintres C6 (lamellé), et C7, 8, 9 et 10 (en CTP):

Collage des goussets de C6:

La forme se dessine:

Collage ctp sur cintre C6, et cintre C1 collé sur la lisse principale:

Mise en place des baguettes raidisseur sur le fond:

Long arrêt pour les fêtes de fin d’année…….et en plus, c’est froid et humide dans le garage …  🙁

Janvier 2018…

mais on continue: collage des goussets pour C1, et encoches sur C1 pour les futures baguettes:

Installation des baguettes, du CTP, et des supports en bois dur pour le plancher palonnier:

Plancher et palonnier pré montés  (pas collé encore):

Montage et collage de l’empennage vertical et vérif au fil à plomb:

Vues des pièces support en bois dur pour ancrage de l’empennage vertical mobile, et de l’empennage horizontal (avant pose des ctp) :

Pré positionnement de l’empennage horizontal à 36 mm de C10  (cales provisoires insérées):

Positionnement et collage des plaques support de l’empennage horizontal, vérif au fil à plomb et niveau à bulle :

1er juin 2018, journée importante pour moi, première visite de l’OSAC,

La structure est visible, tous les éléments ont été présentés: les matériaux, outillages, et factures…je peux continuer ma construction 🙂

Travail d’ajustement et pose de la ferrure basse pour l’empennage vertical, collage saumon du haut, et modification de la ferrure basse (plus longue, version rallongée carbone, et version soudée):

Après longs ajustements, dérive en place, avec l’axe de dérive rallongé de 2cm par rapport au plan :

Collage des cloisons vide poche, qui font aussi parti de la structure: