Moteur

15 septembre 2016

non prévu au planning: réception d’un moteur de C4 de 5000 km, un DV6 (merci Arthur). Celui ci pourra donner environ 80 cv si j’arrive à le modifier avec une pompe mécanique…c’est une petite aventure qui continuera avec l’aide du patron (l’homme en bleu…)…

Ce moteur sera stocké précautionneusement en attendant plus d’infos…

Février 2018

je vais m’occuper du moteur pour ne pas qu’il s’abime dans le garage…

Petit souvenir avant de continuer le démontage:

Début de réalisation des pièces alu rapportées :

Travaux de nettoyage des feuilles dans le jardin….pas de photos, pas intéressant….:(
à bientôt pour la suite….

Voici les pièces alu traitées et montées (coté boite à eau):

Modification du volant moteur, celui d’origine est conique, et ne convient pas, il faut opter pour un volant bi masse que l’on trouve « en masse » cassé chez les concessionnaires, et ensuite le démonter, et l’usiner:

Montage d’une plaque interface,  équilibrage, et montage du flector (vous aimez le rouge ?) :

Coté turbo, il change de place, déplacé plus bas, les conduites huiles sont changées…:
(vue d’ensemble, rapprochée, et dessous)

Nouveau carter huile en carbone, mise en forme dans l’original, pressage du plan de joint, et première chauffe pour polymérisation:

Résultat final, après quelques retouches, et pose du capteur température
(gain de poids de l’ordre de 800g par rapport au carter en tôle)

Mise en place d’un démarreur de 405 ( 2.8kg au lieu de 3.6kg), attaches spéciales:

Acquisition d’une pompe à injection (Ford Transit), allégée avec un nouveau couvercle, merci Serge B.  :

Support d’origine du DV6 modifié, plaque interface ajoutée, et montage avec pompe:

Pignon arbre à cames modifié et flasque usiné:

Place restante pour admission, ça doit passer :

Montage avec pignon, et montage final:

Réalisation d’un support de pompe en carbone, et aussi maintien de la conduite eau:

Moulage sous vide de la pipe d’admission, en utilisant la base d’origine (composite je pense), démoulage et pièce finie, (cuissons à venir) :

montage un peu serré près de la pompe…mais c’est ok :

Préparation aussi de différentes pièces support moteur, et autres…en attendant des tuyaux d’injecteurs pour finir la partie injection…:

Courbure des tuyaux d’injection avec une cintreuse bricolée de cornières alu et autre… :

Mise sous pression « grossière » des injecteurs pour voir un peu la pulvérisation du gaz oil (la pompe aspire et refoule aux 4 sorties !) :

Vidéo de la pulvérisation :

Tuyaux et injecteurs montés :

Pour la suite, voir le chapitre réducteur…

Pour les tests, il faut s’occuper des supports moteurs, et notamment des « oreilles » :

Silent blocs modifiés:

cric d’automobile modifié (éclaté !)  pour pouvoir plier les pattes…c’est costaud le 5 mm :

pliage des pattes:

réalisation d’une patte avec le silent bloc  (lime, lime, lime…) :

moulage sous vide du support arrière, en carbone:

réalisation des supports arrière avec tôle, tube et silent bloc de R21 :

préparation du bâti test, avec une palette europe, des chevrons, et ctp.
même côtes que la pare feu de l’avion pour préparer le terrain…

moteur sur son bâti :

Mise en forme du pot d’échappement :

Laine de roche ajoutée, et pot assemblé :

Moteur sur le bâti, avec les tuyaux…  :

Et enfin, une fois la pompe purgée de l’air, ça tourne  !!!  ::))

Dernières nouvelles :  le moteur ne monte pas dans les tours…suis pas prêt d’avoir les 90 ou 100 cv …il y a encore du boulot, dure la retraite !!

En attendant des têtes d’injecteurs, et un dépannage, je bricole le contact (ils) du compte tour:

Et je fabrique un barreau de test pour plus tard, équilibrage à peaufiner avec des billes de plomb noyées dans la résine :

Et j’attends les injecteurs remis en bonne forme par Raphaël eagleone !, ….et un dépannage de la pompe suivant idée du chef (petit ressort…? )